Pourquoi la loi Avia est dangereuse

Cette après-midi, la loi Avia va passer en dernière lecture à l’Assemblée. Cette loi est dangereuse et il faut clairement qu’elle ne passe pas. Pourquoi ?

Loi contre la haine sur internet

Vous avez probablement, comme moi, beaucoup erré sur internet. Vous avez donc pu aussi constater qu’il y a des internautes qui ne sont pas tendres entre eux. Et que ce n’est pas qu’un petit phénomène. C’est général, connu, et nuisible pour beaucoup de gens.

Une loi contre la haine semble donc une bonne idée. Mais…

Une loi « anti-terroriste »

La loi contre la haine est devenue une loi anti-terroriste. Bon. Une loi contre le terrorisme, c’est plutôt sympa. Encore plus si cette loi peut empêcher des drames horribles.

Mais…

Plus de pouvoirs pour la censure

Cette loi donne plus de pouvoirs pour la censure sur les réseaux sociaux. Okay. Si cela peut nous empêcher de voir des vidéos de massacres sur Twitter, c’est plutôt une bonne idée. C’est véridique, je suis vraiment tombée là-dessus sur Twitter.

Mais…

Où, quoi, quand, comment ?

Il s’agit de censurer les grosses plateformes, comme Google, Facebook… Quand un contenu « problématique » est signalé par la police à ces plateformes, elles doivent le supprimer au bout de 24h. Si le contenu n’a pas été effacé dans le délai imparti : amende. Et les fournisseurs d’accès à internet devront nous débarrasser de ce contenu.

Cette loi a encore été « améliorée » pour viser tous les sites. Par exemple, je peux être touchée moi aussi par cette demande. Et j’aurais seulement une heure pour effacer le contenu.

Mais quel est le contenu problématique ?

C’est la police, et elle seule, qui va pouvoir décider de censurer. Mais que va censurer la police ? Elle va pouvoir décider de censurer tout ce qu’elle veut !

Et nous sommes dans une époque particulièrement troublée. Rappelez-vous toutes les manifestations contre le gouvernement ! Les soignants, les gilets jaunes, Extinction Rébellion ! Tous ces gens qui tentent de paralyser la machine gouvernementale en frappant directement au portefeuille de ce dernier.

Toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec le gouvernement et qui expriment leur désaccord sont menacées. Je n’aime pas Stop Covid et j’explique aux gens pourquoi cette application est dangereuse ? Censure.

À terme, si cette loi arrive à se mettre en place et se faire appliquer, nous allons droit vers de graves dérives. Avec un gouvernement qui fait passer toutes les lois qu’il souhaite à coup de 49,3, et de flash-balls. Rappelez-vous aussi que nous allons vers une crise économique majeure « à cause » du coronavirus (bien qu’à mon humble avis, c’est le système financier actuel qui est responsable de la crise, non le virus). Le gouvernement peut détruire nos droits pour renflouer les dettes creusées « par la crise » et nous ne pourrons plus exprimer notre mécontentement.

Une censure généralisée

Une fois la loi en place, il sera très facile de décider d’élargir la définition de ce qui est censuré. Parce qu’il n’y en a pas, et c’est uniquement à la police de décider de ces choses-là.

Impossible d’exprimer son désaccord politique. Impossible d’avertir les gens des dangers de telle loi, telle application.

Mais nous risquons d’aller beaucoup plus loin. Les mangeurs de légumes et de graines étaient déjà accusés de terrorisme. Rechercher une recette de steak végétal va-t-il nous ranger dans la catégorie des « fichés S » pour plaire au lobby de la viande ?

Une transformation de la pensée

Vous allez dire que je vais un peu loin… Mais laissez-moi développer. Sachez que je suis hypnotiseuse. J’utilise les mots pour créer des choses particulières dans l’esprit des gens. Et après les gens vont mieux et souvent, nous rigolons beaucoup.

Je ne vais pas développer sur ce sujet à fond ici, parce que l’article va être beaucoup trop long et s’éloigner du sujet principal.

Sachez que les mots forment notre pensée. C’est bien difficile d’exprimer une pensée sans les mots qui l’accompagnent. Essayez par exemple d’inventer une couleur qui n’existe pas.

Censurer les mots des gens, c’est empêcher les gens de former certaines pensées. Si je ne sais pas que des gens sont en colère contre le gouvernement à cause des dernières lois, comment puis-je me mettre en colère moi aussi ? En me tenant au courant des dernières informations ? Mais je n’y comprends pas grand-chose en lois. Si la censure fonctionne, je n’aurais plus accès à tous ces gens qui m’expliquent tout ce bazar !

C’est aussi un problème pour le gouvernement

Parler avec quelqu’un peut amener à des débats à cause d’opinions contraires. Ce qui se produit très souvent dans des dialogues. Mais c’est très instructif. Nous pouvons apprendre beaucoup de choses grâce à ça, et muscler notre pensée.

Censurer les débats, c’est se priver d’apprentissages.
Censurer le peuple en désaccord, c’est croire que tout le monde est d’accord. Croire que la démocratie fonctionne bien parce que tous les gens pas d’accord se font frapper à coups de matraque, c’est problématique. Croire que tout va bien parce que toutes les poussières sont cachées sous le tapis…

C’est un gouvernement, un patron, qui s’éloigne encore plus de son peuple, de ses salariés.

C’est 2020, une année qui a décidément bien mal commencé.

La durée de vie de cet article

J’exprime un désaccord avec le gouvernement. J’explique pourquoi je suis mécontente.

Si un policier signale mon article de nuit, je ne pourrais pas le supprimer en moins d’une heure. Écrire cet article me met en danger. Probablement d’autres articles sur le blog aussi.

Profitez donc de cet article avant qu’il disparaisse.

Je vous en donne d’autres, de la Quadrature du Net, à lire avant que nous basculions en dictature :

Abonnez-vous aussi au compte Twitter de la Quadrature du Net. Tenez vous au courant, tant qu’on le peut encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *