Tous accros aux écrans ?

C’est une question que je me posais dès mon master en Cultures et Métiers du Web, à l’UPEM. J’étais partie du postulat que les réseaux sociaux étaient faits pour nous addicts.

Aujourd’hui j’ai regardé un reportage d’Arte sur les effets des écrans sur notre cerveau et j’aimerai en parler avec vous. Je vous mets le lien du reportage, disponible sur youtube.

De quoi parle ce reportage ?

Les intervenants s’interrogent sur l’effet des écrans sur le cerveau des petits, et des adolescents. Puis il termine sur les effets thérapeutiques des écrans.

Des modifications cérébrales dès le plus jeune âge

Les scientifiques notent des modifications du cerveau des enfants et nourrissons consommant des contenus sur écran. Et cela inquiète les scientifiques.

Le plus gros problème est que la recherche scientifique prend du temps. Il faudrait vingt ans pour avoir une bonne étude complète sur le sujet. Seulement, les écrans nous ont envahis sans qu’il y ait d’études. Les scientifiques ne sont donc pas en mesure de pouvoir certifier les dangers dans les détails, ni comment les éviter. Ainsi, par précautions, ils préconisent des limitations de temps d’écrans pour les plus jeunes et donnent des recommandations.

Nous ne savons pas dans quoi nous nous engageons

Et c’est un des points qui m’a le plus marqué. L’évolution technologique arrive tellement vite que les scientifiques n’ont pas le temps de décortiquer chaque briques afin de voir si nous sommes en sécurité.

Nous nous jetons dans le vide sans savoir où nous allons atterrir. C’est inquiétant. Et les recherches arrivent quand c’est trop tard, quand nous sommes addicts. En plus, nous ne savons même pas précisément quels seront les effets sur notre cerveau…

Des conséquences désastreuses ?

Je me demande aussi si nous retrouvons ce schéma pour d’autres innovations technologiques. Prenons par exemple la 5G. Est-ce que les ondes auront des effets sur nous ? Sans prendre partie pour cette théorie, je sais que le cerveau produit des ondes cérébrales qu’il est possible de modifier avec d’autres ondes. Alors la 5G…

De plus la 5G nous était vendu comme plus écologique. Mais les chinois se rendent compte que les antennes consomment énormément, jusqu’à devoir les arrêter en pleine nuit. Outre le coût écologique de fabrication de ces antennes, le coût de fonctionnement, l’augmentation de la consommation qu’elle risque d’amener (parce qu’elle permet d’obtenir tout plus vite) , il va y avoir aussi un coût matériel à prendre en compte.

Un jour, je vais être obligée de jeter mon téléphone, afin de prendre un appareil fonctionnant sur la 5G. Quid des autres appareils dont je vais devoir me séparer ?

Tous addicts ?

Il y a aussi le problème de l’addiction. Tout est fait sur ces sites web pour nous rendre accro. Combien d’entre vous avez Facebook allumé pendant la lecture de mon article ? Arriverez-vous à finir la lecture sans vous interrompre pour regarder vos notifications ?

Ces sites qui se battent pour happer notre attention, nous vendre des objets, récupérer nos données personnelles sont une drogue bien étrange, légale, et bonne pour les marchés financiers.

Des rats dans une cage en feu

Il y a eu une expérience avec des rats. Ils avaient la possibilité d’obtenir une dose de sucre en appuyant sur un levier dans leur cage. Ils finissaient par sans cesse appuyer sur le levier, au détriment de leur vie.

J’ai l’impression que nous sommes pareils. Nous appuyons sur la pédale pour obtenir notre dose, alors que plus nous le faisons plus notre cage brûle. Mais ce n’est pas grave, nous aurons la 5G. Demain, la drogue arrivera encore plus vite dans notre organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *