Trucs et astuces WordPress 1

Vous avez envie de créer un site sur WordPress ? Contactez-moi pour vous aider. Vous en avez déjà un et avez envie de le faire évoluer ? Je suis disponible, si besoin (et toujours ravie de mettre les mains dans le cambouis). Toutefois, une série d’astuces peuvent vous permettre d’y voir plus clair et d’améliorer votre WordPress.

Aujourd’hui, voici une première astuce : passez votre site en https. C’est vraiment important.

Mais déjà, qu’est-ce que c’est que ce « https » ?

Vous lisez ceci sur mon site. Regardez la barre de recherches, en haut. Il y a le nom de mon site : elisabethpluquet.fr, et devant : https. C’est donc ça le « https » !

Pour faire simple, il s’agit d’une couche de sécurité en plus. Je ne vais pas rentrer dans les détails ici, pour ne pas effrayer tout le monde. Passons au plus important : pourquoi mettre ce https, qui s’accompagne d’un si joli cadenas.

En quoi est-ce utile ?

Le cadenas est sympathique mais il a surtout deux utilités majeures :

  • le référencement : votre présence, votre visibilité sur internet. En effet, Google a décidé de ne plus référencer les sites en http (sans le s donc). Vous devez mettre votre site en https afin d’être visible.
  • l’avertissement de sécurité : lorsque vous naviguez sur un site en http, un avertissement s’affiche indiquant qu’il n’est pas sécurisé, ce qui peut faire peur à vos visiteurs et les faire fuir… Sur certains appareils, comme le téléphone, vous pouvez même ne pas avoir accès du tout au site. Si vos visiteurs ne peuvent pas venir vous voir… C’est problématique.

De fait, il est important de passer votre site en https. Rassurez-vous, il y a beaucoup d’explications sur internet. Et si vous avez besoin d’aide, contactez-moi sur cette page (cliquez sur le lien), je serais ravie de vous aider.

ALERTE SÉCURITÉ PLUGIN WORDPRESS SOCIAL WARFARE

WP Marmite a lancé l’alerte hier. Le plugin Social Warfare comporte une grosse faille de sécurité.

Si vous voulez vous renseigner sur WP Marmite, voici le lien de leur Twitter. Ils ont aussi un site web juste ici. Allez voir, ils sont géniaux !

Le Twitter de l’équipe travaillant sur le plugin (lien juste ici) nous informe qu’il y a une mise à jour qui corrige la faille. Allez voir leur compte Twitter pour avoir plus d’informations sur la façon d’installer cette mise à jour.

Si vous ne pouvez pas l’installer dans l’immédiat, pensez à désactiver le plugin en attendant de pouvoir le corriger.

Mise à jour de WordPress 17/03/19 Attention aux bugs

Une surprise peu agréable...

Cela fait maintenant quelques jours que je suis dans mes mises à jour du coeur de WordPress, et de ses extensions. Et, « surprise », tout plante et je passe plus de temps à débuguer qu’à mettre à jour.
Ce n’est pas si surprenant que ça en fait, et j’avais oublié quelque chose de fondamental : toujours attendre un peu avant de mettre à jour le coeur de WordPress. Par « coeur », j’entends : la mise à jour de tel numéro de version de WordPress.

Comment éviter les problèmes ?

Une mise à jour trop récente peut présenter plusieurs bugs, que les développeurs découvrent une fois la mise à jour publiée. Installer une mise à jour trop récente peut donc vous mettre face à ces bugs. Peut-être que ces derniers seront invisibles et ils seront effacés à la prochaine mise à jour.

Ou peut-être que ces bugs empêcheront la mise à jour de s’installer correctement sur votre WordPress, pour tout faire planter, rendant votre site inaccessible à tous, vous y compris. Et là, bon courage pour tout remettre.
Bien entendu, tout remettre est possible. C’est même encore plus rapide si vous avez sauvegardé votre site avant de faire la mise à jour. Ce qui permet de simplement réinstaller la version du site avant la mise à jour.

Mais si vous partez à l’aventure, sans sauvegarde, sans jeter un oeil à la date de mise à jour, et qu’une erreur fait planter le site, alors il faudra mettre les mains dans le FTP et le code PHP. Si ces deux assemblages de lettres fort étranges vous donnent des sueurs froides et que vous ne voulez pas vous aventurer dans le côté obscur de WordPress, vous pouvez me contacter pour vous aider.

En effet, j’aime particulièrement ne pas suivre le protocole que je vous ai énoncé, afin d’être confronté aux bugs et apprendre à les régler. Tout est beaucoup plus simple après.

Si vous êtes un aventurier (peut-être que vous y prendrez goût et que vous ferez vos mises à jour dangereusement), voici votre guide de survie : le manuel de WordPress. Bonne chance, bon courage.