Installer Scald sur votre site Drupal

Scald est un module Drupal qui va vous faciliter la tâche dans la gestion des medias (images, vidéos, audios, tweets, et autres) sur le CMS avec un outil unique. Mais pour l’installer, il va falloir se retrousser les manches ! Alors c’est partie !

Je dois aussi préciser qu’il y a autant de Drupal que de développeurs. Ainsi, je ne peux pas vous donner des indications pour votre configuration précise. Néanmoins, je vais rester la plus générale possible.

Les modules à installer sur votre Drupal avec Scald

Vous avez besoin de plusieurs modules pour faire fonctionner Scald. Occupons nous de ça maintenant.

Scald

Vous pouvez télécharger le module ici, sur le site de Drupal. Récupérez le dossier correspondant à votre version, et si possible une version en vert… Les versions en rouge doivent être évitées.

Pour l’installer, direction « Modules » et « Install new module » qui est avant le tableau. Il n’y a plus qu’à y mettre votre dossier.

Vous allez alors obtenir cet écran :

Screenshot montrant comment se présente la section "Modules" de Drupal, avec l'installation de Scald.

Vous voyez la section module en haut. Et pour les flèches, ce sera comme ça sur votre Drupal quand vous aurez tout installé ! Parce que, comme vous allez le remarquer, vous ne pouvez pas cocher les cases « Enabled », autorisant le fonctionnement du module. Cela parce que Scald a besoin d’autres modules. Pour être plus précise, il a besoin de tout ce qui est « missing » et d’autoriser tout ce qui a besoin d’être « enabled ». Pour ma part, je vous montre ce que j’ai eu besoin d’installer sur Drupal 7. Peut-être aurez vous besoin d’installer d’autres choses de votre côté.

Installation de CTOOL

Pour récupérer CTOOL, allez sur le site officiel de Drupal juste ici. Suivez la même procédure pour l’installer.

Installation de Views

Rendez-vous sur cette page du site officiel et suivez la procédure habituelle.

Installation de CKeditors

Même protocole, et allez ici pour le récupérer.

Réglages supplémentaires

  1. Configuration => CKEditors => modifier (edit) le format Filtered HTML => Editor Appearance => descendez et cochez la case relative à Scald et enregistrez
  2. Structure => Content Types => Article => Manage fields => Edit dans la ligne Body => cochez la case Drag & Drop (cette dernière servant à Scald) puis enregistrer
  3. Créez un article et vous avez Scald qui apparaît enfin à votre droite !

Vous n’avez plus qu’à faire votre article et insérer vos images. Si vous avez d’autres besoins, n’hésitez pas à me les suggérer en commentaire !

Scald : le module de gestion de vos medias sur Drupal

Avez-vous pensé au module Scald pour la gestion de vos medias sur Drupal ?

Améliorez la gestion de vos medias sur Drupal

Le module Scald vous permet de gérer tous vos médias au même endroit. Cette fonctionnalité s’applique pour les images, les tweets, les vidéos, et autres.

Ce module s’associe à d’autres modules, pour vous faciliter le travail. Vous pouvez y associer le module Manual Crop par exemple, afin de recadrer vos images.

En plus, il est utilisé par des sites qui ont des millions de medias, comme ARTE. Vous pouvez donc faire confiance à ce module.

Et vous le trouvez ici.

Comment se présente Scald ?

Image qui montre un article sur Drupal, avec du texte lorem ipsum, une image de libellule en noir, et montre aussi la colonne Atom sur la droite

Dans la colonne de droite, vous voyez de la liste de tous les medias dont vous disposez. En cliquant sur search, tout en haut, vous pouvez déplier la barre de recherche. Pratique si vous avez des millions d’images ! En nommant vos images précisément, vous pourrez les retrouver grâce à la barre de recherche ! Repliez-la une fois la recherche terminée, pour gagner de la place !

Vous voyez le carré gris clair dessous la barre de recherche ? En cliquant dessus, vous pouvez déplier et replier la colonne de Scald. De cette manière, quand vous avez glissé toutes vos images sur votre article, ou toute autre page, vous pouvez replier Scald pour qu’il ne vous gêne pas.

Testez Scald ! Et venez raconter comment ce module vous change la vie ! Et découvrez ici comment l’utiliser.

Publier une image sur votre site Drupal

Publier une image sur votre site Drupal peut vous paraître très compliqué au départ. Drupal est très procédurier et fonctionne avec une logique qui peut paraître étrange la première fois. C’est pourquoi je vous propose un article pour vous aider. 

Je veux vous faire des articles pour vous aider sur Drupal mais je suis confrontée à un problème : il y a autant de Drupal que de développeurs. Je ne sais même pas combien il y a de configurations possibles sur un site Drupal. Du coup, je ne peux pas adapter mon article à votre site précisément. Je vais donc vous donner une procédure générale. À vous de voir ce qui correspond avec votre configuration. En espérant que cette roadmap puisse vous aider à naviguer dans les eaux troubles de ce CMS farceur… 

Travailler l’image avant de la publier sur Drupal 

Avant de publier votre image sur Drupal, vous allez devoir la travailler. Vous devez vous assurer qu’elle correspond aux standards du web tout d’abord, puis qu’elle ait la bonne taille. 

Comment savoir quelle taille doit faire votre image ? 

Deux options : 

  1. L’option la plus simple est de prendre la taille du crop le plus grand sur Drupal. Drupal possède des crops (recadrages) de différentes tailles. Si vous faites votre image à la taille du crop le plus grand, elle sera à la taille de ce crop. Puis si vous avez besoin d’un crop plus petit, vous aurez juste à sélectionner la partie de l’image que vous souhaitez mettre en avant. Et avec un peu de chance, le rendu du petit crop sera satisfaisant ! Sinon, il vous reste toujours la deuxième option… 
  2. Tailler l’image à une taille particulière. Vous aurez peut-être besoin d’une taille qui n’est pas disponible dans les crops de Drupal. Dans ce cas, vous devrez tailler l’image à la main. Vous n’aurez ainsi pas de crop à ajouter.  

Ajouter l’image sur Drupal via Atom

Montre la fenêtre Create Atom dans Drupal, avec l'upload d'une image de libellule

Vous allez ensuite devoir créer un Atom. Les Atom regroupent tous les fichiers que vous allez ajouter sur votre site : les images, les pdf, les vidéos… Si vous n’avez pas encore cette option sur votre site, il vous faut installer le module appelé Scald, que vous trouvez juste ici : sur le site de Drupal.org. Il y a d’autres outils, mais je n’ai pas encore joué avec. Il y a encore d’autres choses à installer en plus de Scald mais cela mérite un article à part entière. Nous allons aussi partir du principe que vous avez déjà enregistré vos crops dans votre configuration Drupal. Si ce n’est pas le cas, il va falloir que je vous fasse un article… En effet, je n’ai pas paramétré de crops non plus !

À partir de là, vous aurez différents réglages à faire. Vous devrez d’abord  choisir les crops et leur positionnement (un rectangle ou un carré qui contient ce qui va être gardé de l’image et ce qui est en dehors sera jeté). Puis vous aurez sûrement d’autres informations à remplir suivant la configuration que vous avez choisie. 

Voici un exemple de crop sur Drupal, sachant que ma configuration est très minimale :

1

Tout ce qui est dans le rectangle est gardé. Les papillons en dessous, dans la partie grise, vont disparaître.

Validez et à partir de là, deux suites possibles (toute ressemblance avec une histoire dont vous êtes le héros est totalement fortuite…) : 

  1. Vous n’avez qu’une langue sur votre site (super, du travail en moins !) : vous pouvez passer à l’étape suivante 
  2. Vous avez plusieurs langues sur votre site et il va falloir traduire… Normalement, Drupal retient tout ce que vous avez marqué dans la traduction, mais vous allez quand même devoir valider… 

Poster votre image 

Vous cherchez sûrement à poster votre article sur une page ou un article… Quoi qu’il en soit, je vous conseille de la poser sur une zone texte. Parce que sur votre éditeur, dans votre zone texte, vous avez un bouton qui vous permet d’afficher les sources… Et de récupérer le code de votre zone texte. C’est pratique ! Vous pouvez récupérer ce code et le coller où vous voulez ! Cela vous laisse la possibilité d’arranger la mise en page comme vous le souhaitez. 

Une fois votre image posée, vous pouvez faire d’autres réglages, en faisant un clic droit dessus. Testez l’option « Edit Atom property ». Elle vous propose des crops supplémentaires et un positionnement. 

Vous allez sûrement obtenir quelque chose comme ça, très approximativement, suivant votre configuration :

Image qui montre un article sur Drupal, avec du texte lorem ipsum, une image de libellule en noir, et montre aussi la colonne Atom sur la droite

Conseils en plus 

Vous allez peut-être avoir besoin de poster votre image à différents endroits du site. C’est là que les crops vont se révéler le plus utile. En effet, il vous suffit d’uploader votre image une fois et de mettre plusieurs crops. Comme ça, vous aurez plusieurs images… En ayant injecté une seule image. 

Comment savoir quel crop utiliser en fonction des zones ? 

Postez votre image dans cette nouvelle zone. Faites clic droit sur l’image et ouvrir dans un nouvel onglet. Dans l’url s’affiche le nom du crop dont se sert Drupal, à côté de la partie style. Vous savez ainsi quel crop régler ! 

Supprimer une image de Drupal 

Ne le faites pas. 

Ça casse tout, c’est horrible ! 

Si vous avez besoin de supprimer une image tout de même, vous pouvez juste l’enlever des zones où elle apparaît. Elle restera toujours dans les Atom, mais personnellement, je ne suis pas allée plus loin. 

Si vous voulez remplacer cette image par une autre, vous pouvez modifier l’image, enlever la source et injecter une nouvelle image… Mais avant d’injecter cette nouvelle image, vous devez la renommer différemment. En effet Drupal va garder la première image en mémoire. Si vous injectez une deuxième image au nom identique, le site ne va pas comprendre quelle image afficher (et c’est le début des problèmes…) 

Montre la fenêtre Create Atom dans Drupal, avec l'upload d'une image de libellule

Si je veux changer ma libellule noire pour mettre une libellule en couleurs, par exemple, je clique sur Remove et je mets mon fichier libellule, avec un autre nom (libellule2 par exemple).

Conclusion 

Courage ! Faites-vous une roadmap avec les étapes à suivre. Gardez toujours le même ordre et à force de pratique, vous allez gagner en vitesse. 

Drupal : retour d’expérience

Pourquoi utiliser Drupal ? Choisir Drupal ou WordPress ? Mais tout d’abord, c’est quoi ?

C’est quoi Drupal et à quoi ça sert ?

Ce site est un CMS (plus que ça oui, mais commençons simple) comme WordPress ou Jomla (commençons simple). Ce système vous permet de créer votre site internet, pour pas exemple, afficher votre entreprise. Vous pouvez ainsi customiser votre site avec de la « décoration » et ajouter des modules en fonction de vos besoins.

Mais c’est aussi plus qu’un CMS. Il faut aussi y rajouter le F pour « Framework« , transformant ainsi Drupal en CMF. Lorsque vous voulez modifier quelque chose sur WordPress, vous avez le risque de devoir passer par du code. Sur Drupal, vous pouvez modifier plein de choses à la souris ! Pratique pour les personnes qui ne codent pas !

Fini le code ! Beaucoup de choses se font au clic !

Retour d’expérience

Je suis actuellement en train d’apprendre à travailler sur Drupal. Je vous propose donc un retour d’expérience. Personnellement, je ne suis pas habituée à ce CMS et je travaille plus sur WordPress.

Dans l’enfer des procédures

Déjà ce titre ne vous donne certainement pas envie… C’est l’apprentissage le plus important que je retiens. Pour travailler sur ce site, il faut suivre la procédure de A à Z et dans le bon ordre ! Ne pas respecter les procédures et l’ordre va amener à des erreurs. Erreurs qui amèneront à d’autres erreurs.

Renseignez-vous donc bien sur les actions que vous souhaitez faire sur votre site Drupal. Il y a beaucoup de documentations ! Prenez votre temps et respectez bien les tutos !

Une logique obscure

Pour certaines procédures la logique est, pour mon cerveau, illogique. J’imagine qu’à force de travailler sur ce CMS, je finirai par intégrer la logique. Mais pour l’instant, certains recoins du site fonctionnent étrangement pour moi.

La courbe d’apprentissage

Lorsque j’ai ouvert un WordPress pour la première fois, j’ai été surprise de la facilité avec laquelle je pouvais apprendre à utiliser ce site. Et je l’adore aujourd’hui.

Pour l’instant ce « nouveau » CMS ne me fait pas le même effet ! J’ai hâte d’avoir cette illumination !

La conclusion

Pour l’instant, nous n’allez pas trop avoir envie d’utiliser Drupal après cet article… Et pourtant Drupal a l’air tellement puissant ! Gardez Drupal dans un coin tout de même…

Rendez-vous dans quelques semaines, lorsque j’aurais plus d’expérience ! Lisons la documentation officielle en attendant…